Deuxième Guerre Mondiale à Guessling-Hémering

Travail de mémoire

L’association pour la Sauvegarde du Patrimoine et de l’Histoire de Guessling-Hémering travaille actuellement à recueillir et conserver la mémoire liée à la deuxième guerre mondiale, notamment via :

  • la recherche de photos et d’images 
  • la prise et l’enregistrement de témoignages 
  • établir la chronologie de la guerre
  • définir le patrimoine militaire à Guessling-Hémering

Vous souhaitez contribuer à ce travail, apporter votre témoignage ou des documents? Contactez-nous.

Chronolie de la deuxième guerre mondiale

Chronologie et faits de la deuxième guerre mondiale à Guessling-Hémering : 

  • Évacuation de la commune le 28 mai 1940 à Lachaux (Puy de Dôme), avec la mairie. Les habitants de Hémering sont allés jusqu’à Dieuze et sont revenus immédiatement dans la commune.
  • Occupation du village par les allemands le 15 juin 1940
  • En 1944, une bombe tomba sur la maison à côté de l’église, elle fit voler en éclat les 14 vitraux et la chaire fut endommagée.
  • Le 19 juillet 1944 à 9h10 du matin, le car faisant la navette entre Guessling et Saint-Avold a été mitraillé par un avion allié, dans la “Altveilerhöle”, faisant 7 morts et de nombreux blessés. Parmi ces morts, trois étaient de Guessling-Hémering : Marie SPAETT née HUBST (24 ans), Célestine SCHMITT née MARING (34 ans) et Michel SPAETH cordonnier (71 ans)
  • L’ancienne chapelle de Hémering dédiée à la Saint Vierge construite en 1818 fut fortement endommagée.
  • Bombardement du village le 17 novembre 1944, faisant 2 victimes civiles (Joseph BECKER et Michel KYYACICK), 18 maison furent entirèement détruite et 140 partiellement.
  • Trois personnes de notre village sont mortes en déportation ; Joseph GRANDJEAN et sa femme Marguerite née VENDEL, ainsi que Marie DICOB née MULLER.
  • Libération du village par les troupes américaines le 19 ovembre 1944

Mamie YUTZ, film de Gérald Olivieri

Mamie YUTZ
Film de Gérald Olivieri, recueillant le témoignage de ANCELOT Bernardine, fille de Marie DICOB. Marie DICOB, née MULLER, a été arrêtée et déportée au camp de Ravensbrück. Le documentaire témoigne de cette histoire, ainsi que des éléments liés à la libération de Guessling-Hémering.