La sorciere qui a fait venir les loups

La sorciere qui a fait venir les loups

Cela se passait vers 1800: Peter Schmitt de Lelling et sa petite fille marchaient sur le chemin allant de Lelling à Hemering (aucune route n’existait alors) quand cette dernière lui demanda, toute hésitante, de lui raconter «l’histoire des loups», que lui-même tenait de son propre père.

– Dit papa, c’est vrai que c’était cette méchante femme qui a envoyé les loups ?
– Ah oui, c’était bien elle, car c’était une vieille sorcière, lui répondit-il en précisant que le lieu où cela se passait existe toujours et en ajoutant que la sorcière n’était pas de Lelling!

Il continua ainsi:

Des jeunes garçons étaient en train de garder des chevaux près d’un feu lorsqu’une femme demanda si elle pouvait se joindre à eux, ce que les jeunes acceptèrent.
Mais d’autres garçons arrivèrent et ils chassèrent la femme.
A peine la vieille femme eut-elle quitté les lieux que des loups s’approchèrent. Les garçons eurent alors beaucoup de mal à les chasser.

Alors que le père racontait cette histoire, ils arrivèrent à un emplacement près de Hemering où se trouvait un grand puits (Guter-Brunnen c’est-à-dire Bonne Fontaine).

– Dit moi papa, c’est vrai ce mystère autour de ce puits; il parait qu’il ne faut pas trop l’approcher car à cet emplacement en s’enfonce dans la terre?
– Oui c’est vrai, d’ailleurs ne sens-tu pas le sol bouger sous tes pieds?

La petite fille, toute tremblante, demande alors à quitter cet endroit mystérieux tout en cherchant à savoir si des gens avaient été ensevelis dans cette vase.

– Eh bien oui, dans le temps il y avait sur ce lieu un moulin. Ses occupants étaient des gens méchants qui offensèrent Dieu en permanence en disant : « Que le tonnerre nous tombe dessus et qu’il détruise tout». Un jour, Dieu les a vraiment punis et a fait disparaître le moulin avec ses habitants.
C’est à cet emplacement, là où il y a ce grand trou, près du puits, que l’on donne encore aujourd’hui le nom de «vieux moulin» (Altmühl).

Toujours en parlant, ils arrivèrent enfin à Hemering où ils devaient rendre visite à un ami.

arbre_sorciereC’est à cet endroit mystérieux que l’histoire et sa légende prend sa source.

Ce recit est-il «Histoire ou Legende»?

En fait, il s’agit probablement du moulin des moines Bénédictins de Saint-Avold qui se trouvait à cet emplacement, près de l’Etang des Sirènes, et qui aurait disparu pendant la guerre de Trente Ans.
Ce texte, traduit de l’allemand, provient d’un livre d’histoire de la bibliothèque de la ville de Sarrelouis.