La croix des Pilchen

La croix de la route de Viller

L’érection et la bénédiction de six croix, le 29 août 1830, au sein de nos villages ne fut certainement pas le fruit du hasard. 

L’année 1830 fait partie de l’époque la plus pauvre de l’histoire des habitants de Guessling et Hémering et la religion a toujours eu un impact sur les croyants pendant les périodes difficiles.

Aux paroles prononcées lors de la bénédiction s’associent celles du Curé de l’époque, Joseph GROOS,qui disait alors:

“Les fidèles de l’un ou l’autre sexe, chaque fois qu’ils prieront devant une des dites croix un Pater et Ave, avec l’indulgence de cent jours pour les fidèles défunts, laquelle indulgence demeurera à perpétuité”.

Présentation du document d'origine de la bénédiction des croix

Texte du document d'origine de la bénédiction des croix le 29 août 1830

“L’An mil huit cent trente le vingt neuf Août, je soussigné, Jean Baptiste, Joseph, François Xavier, Simon VERDENAL curé de la paroisse de Pontpierre, muni du pouvoir de la Toque, comme il constate par le Diplôme du sage en date du quatre juillet mil huit cent vingt neuf, ai béni, après les Vêpres, primo la Croix érigée par Anne Marie PILCHEN Veuve de Nicolas SCHMITT, Chantre et Institueur, dans son jardin dit Rodenent”. 

Pour information:
La section dit “Rodenent”, où a été érigée et bénie la croix de Anne Marie PILCHEN le 29 août 1830, se trouve route de Viller et se prolonge jusqu’à la rue des Cloutiers.

L’emplacement de la croix est situé dans le parc appartenant aujourd’hui aux frères André et Denis SEICHEPINE de Guessling.

Présentation du curé de Pontpierre Simon VERDENAL

Pourquoi ce prêtre a-t-il été choisi pour bénir, dimanche 29 Août 1830, six croix, dont celle de Anne Marie Pilchen, alors que Guessling avait son curé en la personne de Joseph GROOS ? 

Les anciens savent que par le passé il y avait des prêtres qui se faisaient remarquer par leur prestance et leur éloquence qui impressionnaient toujours l’assistance et les fidèles présents.

Concernant Simon VERDENAL, il est dit dans un autre document, qu’il était également l’homme idéal pour la bénédiction de la première pierre de notre église le 12 juillet 1850.

Que ce même curé a pris deux fois la parole pour parler sur la circonstance, une première fois dans l’ancienne église et la seconde fois sur l’emplacement de la nouvelle où ses paroles ont produit une vive impression sur l’auditoire.

Les croix

Texte du document d'origine de la bénédiction des croix le 29 août 1830

De nombreux documents relatant notre histoire locale laissent souvent planer un mystère sur son origine.
En voici un exemple à travers un document qui retrace l’histoire d’une croix.

Ci-dessous le texte d’origine:

L’an mil huit cent vingt huit le deux novembre, moi soussigné curé, muni des pouvoirs de Monseigneur l’évèque du diocèse de Metz, comme il compte par la permission en date du 30 octobre 1828, signé de Monsieur Dudot Vicaire général, ai béni la croix que la Veuve SCHMITT chantre et institueur a fait ériger dans son jardin, près de sa maison et le grand chemin. 

signé: Groos curé

Ce document se trouve dans les archives de notre village

C’est dans des documents datés de plusieurs siècles que nous avons trouvé des explications sur la définition “Sur le grand chemin”. 

Ce chemin partait de la rue du Général SCHMITZ sur la place Gangoulf le “Ecken” et se dirigeait vers les trois jardins “Dreigarten”.
C’était le chemin de communication vers Viller et Boustroff, mais également un contournement permettant de joindre la rue de la forêt dans la Nachtweid.

Le document en question nous dit que la veuve SCHMITT habitait place Gangoulf. Étais-ce la maison de Mme Ida Zangrossi? Ou celle de la famille Seichepine?

La veuve de l’institueur aurait donc, d’après ces documents, fait ériger deux croix en souvenir de son mari défunt l’une en 1828, et celle érigée route de Viller en 1830.

Photographie de la croix prise à son dernier emplacement, rue du château d'eau à Guessling.
L'ancienne croix de la route de Viller a retrouvé après restauration, sa place d'origine